Salon Maçonnique de Toulouse

OLYMPE DE GOUGES "DE LA TRIBUNE A L'ECHAFAUD" - Victoire CRISPEL

5 Octobre 2015, 17:26pm

Publié par ITEM

Olympe de Gouges

"De la tribune à l'échafaud"

Victoire Crispel

OLYMPE DE GOUGES "DE LA TRIBUNE A L'ECHAFAUD" - Victoire CRISPEL

Femme engagée dans La Défense des droits des humains et donc des femmes, Victoire CRISPEL a une culture universitaire. Historienne, sociologue, historienne de l'Art et géographe, spécialisée en aménagement du territoire, son intérêt pour le patrimoine, l'environnement, les activités des hommes lui a permis d'en trouver, depuis 1995, sa concrétisation dans ses activités associatives. Itineris Magni, les amis des Italos-gascons, Paroles de Femmes 32, membre de Libres Mariannes jalonnent son parcours qui l'ont naturellement conduite à un investissement citoyen en politique au ‘’Centre’’.

En 2013, elle crée une pièce de théâtre "De la tribune à l'échafaud" en hommage à Olympe de Gouges, dont le nom est proposé pour une possible entrée au Panthéon.

Ce travail a été retenu en 2013 par l'UNRIC (United Nations Régional Information Centre for Western Europe) au titre le de soutien des actions en faveur des femmes.

Victoire CRISPEL interprète sa pièce à la demande de personnes partageant un idéal philosophique mais aussi auprès d'un public de jeunes gens intéressés par l'Histoire et l'évolution des idées.

OLYMPE DE GOUGES "DE LA TRIBUNE A L'ECHAFAUD" - Victoire CRISPEL

Monologue écrit en 2013 par Victoire CRISPEL mettant en scène Olympe de Gouges, native de Montauban, femme de Lettres, engagée pour l'abolition de l'esclavage, femme de propositions sociétales en vue de l'amélioration des conditions de vie des pauvres, femme de propositions de lois, auteure de pièces de théâtre, de pamphlets, farouchement opposée à la peine de mort, Olympe de Gouges fut de tous les combats pour les droits des humains dont les femmes pour lesquelles elle rédigea "La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" en réaction à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

Ce monologue retrace ses derniers instants de vie où dans sa prison, à la veille d'être guillotinée. Le 3 novembre 1793 Olympe est guillotinée.

Victoire CRISPEL interprète sa pièce à la demande de personnes partageant un idéal philosophique mais aussi auprès d'un public de jeunes gens intéressés par l'Histoire et l'évolution des idées.

Cette pièce sera proposée le samedi 21 novembre à 16 h 30 et sera suivie d'un débat animé par Jacky BENA sur la liberté d'expression auquel participeront, Victoire CRISPEL, Pascal VESIN et Eve SCHUTZ.